Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Conseil du Coteau

                           Mascotte refaite 9 - petit 
Le but : échanger, informer, analyser, comprendre, défendre, développer la démocratie participative, créer des moments de convivialité,...

Recherche

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 12:30

COMITE du COTEAU                                     http://cdq-coteaux-cachan.over-blog.com/

 

Prochaine réunion : mercredi 14 septembre à 20h30 à l’école du Coteau

 

 

 

30 personnes environ ont assisté à cette réunion un peu spéciale avec la présentation d’un projet immobilier de Cogedim rue Gabriel Péri. Il s’agissait d’une première, un engagement de la municipalité de présenter en amont les projets urbains, avant la demande de permis de construire.

 

 

Urbanisme – projet Cogedim

Dominique Barjou, directrice de cabinet du maire de Cachan, a exposé la nouvelle approche de la mairie en matière d’échanges avec les habitants, à savoir, présenter les projets avant leur réalisation. L’équipe Cogedim, 6 personnes, a ensuite présenté le projet rue Gabriel Péri, à la limite de L’Hay les Roses, projet qui paraît intéressant. (Immeubles de 4 et 3 étages, sur des parcelles consacrées à des jardins).

Toutefois, le problème du nombre de parking, 106 sur 140 logements a été posé car l’immeuble est loin des transports en commun. La réponse apportée a été que le projet respectait le PLU (1 parking pour 100 m² SHON). D’après la réglementation, cela signifie que les parkings ne peuvent être attribués nominativement ; sinon, c’est au moins une place par appartement. Nous constatons que pour les immeubles locatifs aidés par l’Etat, le PLU prévoit 1 parking par appartement et qu’en centre ville, à la ZAC Desmoulins, chaque logement nous semble avoir au moins un parking. Donc, un nombre de parkings inférieur au nombre de logements à cet endroit, cela se discute. Comment fait-on ses courses sans voiture à cet endroit ? Et le PLU de Cachan ne nous paraît pas fixer un maximum, mais plutôt un minimum.

Il a été aussi demandé si les logements étaient équipés de placards car la mode est à la livraison de logements sans rangement dans la promotion immobilière  privée, avec des caves de plus en plus rares ; c’est un aspect très négatif pour la vie quotidienne, il nous a été répondu qu’ils avaient augmenté le nombre de rangements par rapport aux précédents projets. Enfin, la philosophie même de ce type de présentation a été posée. S’agit-il de monter un projet finalisé (c’est sympathique mais limité) ou l’avis des habitants peut-il encore être pris en compte (auquel cas, c’est réellement de la concertation) ? A suivre …mais la commercialisation a débuté très peu de temps après !

 

Jardins partagés

Le comité de pilotage a visité deux terrains proposés par la municipalité et tout le monde était content des propositions. Il reste que le terrain qui est proposé pour le territoire du Coteau doit être équipé d’eau et que les deux terrains doivent avoir un cabanon et des outils. Les habitants, qui ont fait une approche d’équipement et de fonctionnement, demandent à rencontrer les services de la ville qui y ont réfléchi de leur côté. La gouvernance doit pouvoir être élaborée conjointement.

Sécheresse 2009
Une réunion avec 10 familles sur les conséquences de la sécheresse 2009. L’objectif est de constituer une association pour essayer d’obtenir le classement en catastrophe naturelle par l’Etat. Prenez contact avec le Comité de Quartier si votre habitation a souffert de la sécheresse.

 

Sondages boulevard de la Vanne
Sondages réalisés ayant pour objectif de faire un état des lieux pour imaginer ce qui pourrait être fait comme travaux sur ce boulevard. Il faut répertorier tous les réseaux, conduites, qui sont sous la chaussée. La société, avec l’accord des parties prenantes, ayant fait cette étude serait à même de nous présenter un bilan.

Problèmes évoqués

Le terrain du 149 bd de la Vanne.  De très beaux arbres à protéger ; un habitant indique qu’il compte introduire un recours au tribunal administratif si un projet immobilier mettait en danger ces arbres.

 

Aménagements de l’avenue Léon Blum par la CAVB Beaucoup de critiques ont été formulées quant à la qualité de la concertation avec les habitants. L’éclairage nouveau est nettement moins performant, notamment au niveau de l’arrêt de la Valouette ; celui qui l’éclairait a été supprimé et ceux qui l’entourent sont sous les arbres. Beaucoup de végétaux ont été enlevés et non remplacés facilitant ainsi le ravinement. La bordure séparatrice entre la piste cyclable et de la chaussée est jugée dangereuse.

 

Sentier des Sablons. Pas de date exacte de lancement de travaux d’enfouissement des lignes.

 

Rue Etienne Dolet au niveau du lieu de prière pour les musulmans. Le problème du stationnement est évoqué par un habitant qui signale un terrain voisin qui pourrait être utilisé comme parking. En fait, il est répondu que la ville de Cachan est en pleine réflexion sur le devenir du quartier Cousté-Dolet et qu’il faut attendre les conclusions. Une réunion à la mairie est prévue sur les problèmes de stationnement dans cette rue.

 

ADSL sur le Coteau. La mairie a écrit à France Télécom pour appuyer la démarche des habitants.


Jardin panoramique
. La mairie a écrit au Conseil Général pour demander une remise en état du jardin et notamment de ses entrées.

 

Nids de poule. La municipalité a alloué un budget pour permettre de combler les nids de poule souvent évoqués dans les rues du Coteau.

Verbalisation des voitures mal garées pendant la brocante : les agents municipaux continueront de verbaliser les voitures stationnées sur le trottoir. La municipalité souligne que le parking Dumotel existe.

 

Valouette : une habitante évoque l’idée d’une valouette électrique pour diminuer la pollution.

 

Pharmacie rue des Vignes : La Pharmacie rue des Vignes est rouverte. En soutien à la gérante, ayant eu des soucis avec sa banque, les habitants du quartier sont invités à la faire fonctionner.

Foulées cachanaises. Difficulté pour les automobilistes de retrouver un itinéraire avec les déviations. A améliorer.

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nom :                                                 Prénom :

 

Adresse :

 

Adresse email :

 

Je veux signaler le problème suivant ou proposer telle action :

 

 

 

Je veux recevoir des nouvelles du quartier et du Comité par email : Oui Non

 

A renvoyer à : Comité de Quartier du Coteau - 17 rue des Vignes - 94230 Cachan ou à cdq.coteau@gmail.com

Partager cet article
Repost0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 14:22

Ordre du jour de la prochaine réunion à l'école du Coteau au 36 rue des Vignes

à 20h30 le mardi 7 juin


- présentation et prise en compte des problèmes nouveaux 15 mn

- le projet COGEDIM présenté par le promoteur et accompagné de Dominique Barjou directrice de cabinet de monsieur le maire de Cachan 30 à 45 minutes

- le projet de jardin partagé 20 minutes

- le point sur le dossier catastrophe sécheresse 10 mn

- les sondages sur le Bd de la Vanne 10 mn

- réouverture de la pharmacie

- retour sur les problèmes évoqués en début de réunion
 
Nous avons eu par ailleurs les demandes suivantes :
 
 - 1 - Le panneau signalant l'interdiction pour les camions de plus de 3,5 tonnes ayant été accidenté et jamais remplacé, les camions empruntent à vive allure  la rue Emile Zola à partir de l'avenue Gabriel Péri en montant éventuellement sur le trottoir. La personne à la base de cette demande, handicapée des yeux,  demande des barrières de protection devant son domicile.

  - 2 - une rampe sentier Défait (du bd de la Vanne vers la rue du Coteau) serait utile pour les personnes âgées.

On pourra ajuster éventuellement en fonction du déroulement de la réunion mais l'ordre du jour est serré.
 
Cordialement
 
L'équipe d'animation du Comité de Quartier du Coteau
Bernadette Cazin
Yves Ballanger
Gérard Bernier
Jean-Michel Pescheux

Partager cet article
Repost0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 19:33

Un espace a été inauguré dimanche dans le XIIIe, deux autres samedi dans le XVIIIe. On

compte 66 jardins de ce type dans la capitale, dont huit nouveaux pour la seule année 2010.  

  Jardins partagés près du square René-Legall

 

 C'est un lopin de terre de 105 mètres carrés, serré à une extrémité du joli square René-Le-Gall (XIIIe). Une quarantaine de riverains, du pro au parfait débutant, y ont créé en moins de deux mois un vrai petit potager. Fraises, fleurs, haricots, chou et verveine tentent de percer sur ce terrain fraîchement aménagé par la Ville.

 

"La moitié des membres de  l'Association des jardins partagés Croulebarbe sont des connaisseurs", explique la trésorière, Marie-Pierre Marchand. La parcelle, digne descendante des "jardins ouvriers"  d'il y a un siècle, a été inaugurée dimanche. Avec la bénédiction de la mairie du XIIIe, qui compte désormais six parcelles dans l'arrondissement, et de l'adjointe écologiste aux espaces verts, Fabienne Giboudeaux, qui a signé une charte

avec l'association. Celle-ci s'engage à ouvrir le jardin au public au moins deux demi-journées par semaine, à y organiser des animations et à jardiner bio.

 

"L'idée a émergé il y a trois ans au conseil de quartier, raconte Marie-Pierre Marchand. Nous avons organisé une réunion dans le square et à notre grande surprise, une vingtaine de personnes ont adhéré ce jour-là". En adhérant au programme Main Verte de la Ville , l'association a bénéficié de son soutien technique et

financier.

 

Les jardins partagés connaissent un succès sans précédent dans la capitale, qui en compte soixante-six dont huit nouveaux pour la seule année 2010. Ce week-end, deux autres jardins ont été inaugurés :

Bois Dormoy , "forêt urbaine" de 2000 mètres carrés à La Chapelle,

et Baudélire , un jardin de 130 mètres carrés rue Baudélique (XVIIIe).

 

" Pour 2011, on en compte déjà six , se félicite FabienneGiboudeaux. D'autres sont à venir, dont un situé place Saint-Marthe, un quartier très dense et très urbanisé du Xe". Avec  un budget de 200 000 euros, la Ville a doublé cette année les aides à la création de jardins partagés. Le phénomène trouve son essor dans les quartiers périphériques, le XIVe, le XVIIIe, le XXe et le XIXe en tête. Faute de place, le centre de Paris est en retard. L'an dernier, le plus petit jardin, d'une surface de 27 mètres carrés, a ouvert au Clos des Blancs-Manteaux, dans le

Marais.



PS : "Au départ, les gens investissaient les parcelles, parfois de façon sauvage. Le fait que la Ville accompagne les projets rassure les associations."

Fabienne Giboudeaux,  adjointe aux espaces verts.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 17:01

 

 

La prochaine réunion du Comité de Quartier du Coteau

 

               se tiendra le mercredi 6 avril à 20h30 à l'école du Coteau

 


 
L'ordre du jour sera le suivant :
 
1 - Présentation des participants et recueil des problèmes du quartier et suggestions
à noter que nous avons déjà reçu les points suivants :

- PHARMACIE de la rue des vignes en dépôt de bilan ? vrai/faux

- autour de l'école du Coteau, 3 maisons inoccupées rue Gaston Audat et 1 rue des vignes, préemptées par la mairie: peut-on avoir une carte précise des "propriétés " de la ville dans notre quartier ?

- voitures aux pneus creuvés rue G Audat; commissariat et police municipale prévenus

- rappel des ornières rue des vignes avec projections de cailloux ; mail aux services techniques envoyé
 
2 - Sécheresse point sur la classification en catastrophe naturelle
 
3 - Jardins partagés : une idée à creuser
 
4 - bilan chasse aux poissons
 
5 - projet de la "Journée des Comités de Quartier" à Cachan, un projet pour 2012
 
6 - point sur le Pédibus
 
7 - le marché de noël et les produits de Cachan
 
8 - retour sur les problèmes du quartier et suggestions des participants

 

L'équipe d'animation du Comité de Quartier du Coteau

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 19:03

Vous avez des enfants qui aiment le chocolat et qui s'amusent avec les poissons du 1er avril ?
 
Alors, ne manquez pas la chasse aux poissons organisée par le Comité de Quartier du Coteau avec le soutien de la ville de Cachan.
 
Venez le dimanche 3 avril avec vos enfants à 15 heures sur la terrasse du Jardin Panoramique !
 
Si vous avez des voisins avec des enfants, n'hésitez pas à leur en parler.
 
Alors, à bientôt, à dimanche prochain.
 
L'équipe d'animation du Comité de Quartier du Coteau
 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 20:25

Bonjour,
 
Vous le savez peut-être ou que trop mais la sécheresse des années passées a conduit à des impacts qui peuvent être très importants pour les habitations du Coteau.
 
La mairie de Cachan a envoyé une communication à tous les habitants qui avaient déposé un dossier à la mairie pour leur dire de prendre contact avec le Comité du Coteau :
 

    - soit par émail à cdq.coteau@gmail.com
    - soit au par courrier au 17 rue des Vignes à Cachan

 

La communication de la mairie était la suivante :
 
"La ville  a demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les mouvements  de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols. La commission interministérielle a examinée défavorablement notre demande.
 
Vingt villes du Val-de-Marne ont déposé un dossier pour une demande de reconnaissance similaire. Par arrêté paru au Journal Officiel du 13 janvier 2011, seulement quatre villes du département ont obtenu gain de cause, les seize autres villes, dont Cachan, ayant été déboutées.
 
La Ville de Cachan est particulièrement impactée par les mouvements de terrains, et en particulier dans le quartier du Coteau.  Le phénomène de retrait-gonflement des argiles étant évolutif,  les terrains continuent à travailler du fait des variations climatiques de ces dernières années.
 
Le 24 février dernier, le président de l'association des maires du Val-de-Marne a écrit au Ministre de l'Intérieur et des collectivités territoriales, faisant la demande d'un recours gracieux pour les 16 communes du Val-de-Marne qui n'ont pas fait l'objet d'une déclaration de catastrophe naturelle pour la sécheresse 2009.
 
Monsieur le maire a aussi saisi le Préfet du Val-de-Marne pour engager un réexamen de la situation de la commune de Cachan. D’autres communes ont entrepris la même démarche.
 
L’instruction de ce dossier peut être long, mais nous espérons obtenir satisfaction pour les administrés sinistrés.
 
Au sein du comité de quartier du Coteau, une personne se propose de fédérer les habitants concernés afin d’engager une action collective. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre contact par le biais de l’adresse mail suivante : cdq.coteau@gmail.com"
 
 
La prochaine réunion du Comité de Quartier est fixée le 6 avril à 20h30 à l'école du Coteau et la "sécheresse - catastrophe naturelle" sera à l'ordre du jour.
 
Nous vous demandons d'en parler autour de vous et de nous contacter.
 

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 19:40

 

COMITE de QUARTIER DU COTEAU  http://cdq-coteaux-cachan.over-blog.com/

 

Prochaine réunion : mardi 8 février à 20h30 à l’école du Coteau

 

Compte rendu de la réunion du 1er décembre 2010  

 

 La réunion du comité a eu lieu en présence de Jacques Foulon (conseiller municipal référent du comité de quartier) et de Marie-Liesse Duclos (responsable développement social urbain).

 

1) Descente aux lampions du 11 décembre

  

Un dernier point est fait pour l’organisation de la manifestation : l’affichage a été fait, la distribution des tracts est en cours, dernier contact à prendre avec Thierry Houry (Responsable Fêtes et Cérémonies de la Ville) pour l’organisation matérielle de la descente.

 

2) Le projet de grande surface avenue Gabriel Péri, rue du Lunain

 

Pour ce projet d’implantation d’une grande surface, une demande de permis de construire a été déposée en juillet. Le projet couvre une surface de 900 m2 environ, avec des parkings à l’avant et à l’arrière, modifiant radicalement la physionomie du quartier auquel sont très attachés les habitants propriétaires de modestes pavillons, souvent bâtis de leurs propres mains. Après contact de ces derniers avec l’association des riverains du quartier du Coteau, une pétition pour s’opposer à un tel projet et sauvegarder le tissu urbain et social du quartier a été lancée. La Ville a été informée de la démarche. Des contacts ont aussi été établis avec l’association des commerçants de la ville, pour qui une telle implantation ne correspond pas au développement commercial souhaité pour la ville de Cachan. En cas d’autorisation du permis de construire, l’association envisage d’éventuels recours. Affaire à suivre…

 

3) Le mur antibruit autoroute A6 
Un rappel est fait des démarches effectuées par le collectif PETA6 (« Pour un écran total sur l’A6 ») auprès de la Préfecture, du Conseil Général, de la Ville et de Bruitparif. La Ville est favorable à l’installation de l’écran, mais cela relève de l’Etat. Le Préfet a répondu être sensibilisé à la question et qu’une étude (la énième !) a été lancée. Le collectif a renvoyé un courrier pour faire part d’une vive attente des conclusions de l’étude. En cas de réponse non satisfaisante, il sera sans doute nécessaire d’envisager d’autres modes d’action.

 

4) Les problèmes de connexion ADSL

 La pétition a été envoyée France Télécom, avec lettre au Directeur d’EDF et copies au Conseil Général et à la Ville.

 

5) Le projet jardins partagés

 Le comité de pilotage de ce projet est toujours en attente d’une réponse de la Ville à propos des terrains possibles. Une rencontre du comité avec Isabelle Daeschner (adjointe au Maire, chargée des comités de quartier) et Marie-Liesse Duclos est prévue le lundi 6 décembre à l’espace Courbet. Le comité souhaite la présence d’un représentant du comité de quartier : Yves Ballanger assistera à la rencontre.

 

6) Le plan local d’urbanisme de Cachan (PLU) 

L’association des riverains du quartier du Coteau a fait un certain nombre d’observations notées sur le livre de l’enquête publique. Elle a été informée des revendications émanant de groupes d’habitants du quartier des Lumières et du quartier Vattier. Le PLU sera soumis au vote du conseil municipal le 2 décembre.

 

7) Questions diverses

 • ALLEE DES HAUTES BRUYERES : l’allée est particulièrement dégradée (bitume détruit, pavés apparents, trous) ; en principe tout ce qui concerne la voierie est du ressort de la Communauté d’Agglomération du Val-de-Bièvre, mais la Ville peut relayer certaines demandes. Il est décidé d’envoyer une lettre à la Ville, accompagnée d’un dossier de photos.

 

• RUE DU LUNAIN : compte tenu des difficultés de circulation (aussi bien pour les automobilistes que pour les piétons) et de stationnement, il est proposé d’organiser une rencontre avec la Ville pour envisager une mise en sens unique de la rue.

 

• LE JARDIN PANORAMIQUE : ce jardin subit de nombreuses dégradations et, visiblement, n’est guère entretenu, au point que les parents n’y emmènent plus leurs enfants ; le jardin est départemental, mais il semblerait que le Conseil Général souhaite le rétrocéder à la Ville.

 

• AVENUE LEON BLUM : l’aménagement d’une piste cyclable dans le sens de la montée par le Conseil Général est en cours de réalisation ; cet aménagement va malheureusement faire disparaître les haies existantes. De façon générale (voir l’aménagement de la rue Gabriel Péri, elle aussi relevant du département), il est tout à fait regrettable que les comités de quartier ne soient pas associés à une concertation sur de tels projets.

 

• BD DE LA VANNE et SENTIER DES SABLONS : les riverains de ces deux voies sont en attentes de réunions d’information quant à la mise en oeuvre des projets d’aménagement. Marie-Liesse Duclos indique que les études géotechniques ne sont pas achevées. Le comité rappelle que lors de précédentes réunions avec les riverains de la Vanne, la Ville s’était engagée à résorber les points de dangerosité du boulevard, en attendant l’aménagement définitif.

 

• SENTIER DEFAIT : souhait d’installation d’un stop à la sortie du sentier, au débouche de l’avenue Gabriel Péri

 

• « PEDIBUS » POUR L’ECOLE DU COTEAU : des participants s’étonnent qu’il n’y ait pas de « pédibus » (ramassage scolaire « à pied » organisé par les parents avec le concours de la Ville) pour l’école du Coteau. Marie-Liesse Duclos rappelle que les pédibus s’organisent à l’initiative des parents d’élèves ; elle propose aux personnes intéressées de prendre contact avec les fédérations de parents d’élèves ou Pauline Perquis, responsable développement durable

  

(Tél. 01 49 69 69 79 ; Courriel : pauline.perquis@ville-cachan.fr)

  

  [Note du comité d’animation : postérieurement à cette réunion, une réunion de lancement pédibus a eu lieu au groupe scolaire du Coteau. 4 lignes de pédibus ont été déterminées :

- ligne A : rue de la Citadelle -> rue du Coteau -> rue des Vignes

- ligne B : rue du Panorama -> sentier des Garennes -> sentier des Joncs (sous réserve d’un nombre d’inscrits suffisant)

- ligne C : rue du Fief des Arcs -> rue Mirabeau -> rue Etienne Dolet

La Ville installera les arrêts sur les lignes qui démarreront fin janvier ou février après les vacances scolaires. Pour s’inscrire ou proposer de nouvelles lignes, merci de prendre contact avec Pauline Perquis qui fera le relais auprès des associations de parents d'élèves des écoles.]

 

• INSTALLATION DE BANCS PUBLICS : l’idée d’installer des bancs publics sur le quartier, particulièrement aux arrêts de la Valouette et aux abords de l’école du Coteau est évoquée ; cette idée demande une réflexion plus approfondie, à voir donc lors d’une prochaine réunion du comité.

 

• AUTRES POINTS :

En cas de non distribution de « Cachan Municipal » : contacter en mairie Isabelle Fouché

Tél. 01 49 69 60 90, Courriel : frederic.martin@ville-cachan.fr

 

En cas de poubelles cassées ou détériorées : contacter en mairie Frédéric Martin pour leur remplacement  - (Tél. 01 49 69 69 65, Courriel : isabelle.fouche@ville-cachan.fr.)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 20:38

La municipalité organise une réunion avec les riverains du sentier des Sablons afin de leur présenter le projet qui a été élaboré
par les services de la communauté d'agglomération.
 
La municipalité souhaite y inviter également le Comité de Quartier du Coteau.
 
La réunion aura lieu le jeudi 3 février 2011, à 18h30 salle des réunions (sous-sol de l'Hôtel de Ville).
 
Donc, tous les habitants du Coteau intéressés par les travaux envisagés sentier des Sablons sont les bienvenus.
 
Vous pouvez bien entendu partager cette information avec des voisins.
 
Nous en profitons pour vous rappeler la prochaine réunion du Comité de Quartier du Coteau le 8 février à l'école du Coteau à 20h30.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 20:59

Le Pédibus sur le Coteau…

Pour les écoles maternelles et élémentaire du Coteau,  trois  lignes de pédibus ont été déterminées lors de la réunion de lancement sur quartier du Coteau :

·         ligne A : rue de la Citadelle -> rue du Coteau -> rue des Vignes

·         ligne B : rue du Panorama -> sentier des Garennes -> sentier des Joncs

·         ligne C : Rue du Fief des Arcs -> rue Mirabeau -> rue Etienne Dolet

La mairie installera les arrêts sur les lignes qui démarreront autour du 24 janvier. Pour les inscriptions de nouvelles familles sur les lignes ou pour la création d'autres lignes, envoyer un mail à pauline.perquis@ville-cachan.fr qui fera le relais auprès des associations de parents d'élèves des écoles.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 20:57

Nous  vous rappellons la réunion du Comité de Quartier du Coteau le mardi 1er décembre, donc après-demain, à 20h30 à  l'école du Coteau.
 
A l'ordre du jour :
 
1 - Organisation de la descente aux lampions

2 - le projet de grande surface avenue Gabriel Péri, rue du Lunain

3 - les nouvelles sur les actions ADSL et mur antibruit

4 - Jardin partagé, peut-être un soupçon de solution

5 - Problèmes posés par les habitants à la suite du coupon réponse sur le dernier compte rendu (Cf pièce jointe) :

       - La mise en place d'un pedibus est-elle d'actualité ?

 

       - Y-a-t'il réellement un projet d'ouverture d'un tel magasin ? si oui à quel endroit précisément ?

       - Le trottoir après le 58 boulevard de la Vanne jusqu'en face la fontaine couverte est défoncé et dangereux pour les vieux

       - Nous ommes réinstallés sur le coteau depuis peu: nous avions oublié le bruit incessant de l'autoroute, et il est vrai que ce mur anti-bruit tant promis serait plus que le bienvenu. 

       - Là où le sentier des Sablons débouche sur le boulevard de la vanne, des voitures et camionnettes  sont systématiquement stationnées de part et d'autre du passage ce qui oblige les enfants à descendre sur la chaussée pour   acquérir un peu de visibilité, surtout dans le sens école/sentier. Après plusieurs frayeurs, il a décidé de remonter par l'escalier de la voie grosse: là aussi se pose un problème: il n'y a pas de passage piétons permettant de traverser le boulevard de la Vanne à la sortie de cet escalier. La visibilité est un peu meilleure, mais les voitures déboulent à une vitesse effroyable...Quid des dos-d'âne?

        - Mettre la rue du Lunain en sens unique pour des problèmes de sécurité pour les enfants

        - Quand la fontaine couverte coulera-t-elle à nouveau ?

Nous espérons que vous viendrez nombreux mercredi.

 

L'équipe d'animation du Comité de Quartier du Coteau

Partager cet article
Repost0