Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 12:34

Comité de Quartier du Coteau                                                            Cachan le 18 juin 2011

Equipe d’animation

17 rue des Vignes – 94230

cdq.coteau@gmail.com

 

  Monsieur le député maire de Cachan

  

Urbanisme – projet Cogedim rue Gabriel Péri

 

Lors de la réunion du Comité de Quartier du Coteau du 7 juin dernier, Dominique Barjou, directrice de votre cabinet, a exposé la nouvelle approche de la municipalité en matière d’échanges avec les habitants, à savoir, présenter les projets avant leur réalisation.

 

Les habitants présents lors de cette réunion ont apprécié cette initiative.

 

L’équipe Cogedim, 6 personnes, a ensuite présenté le projet rue Gabriel Péri, à la limite de L’Hay les Roses, projet qui paraît intéressant. (Immeubles de 4 et 3 étages, des parcelles consacrées à des jardins).

 

Nous nous permettons de porter directement à votre connaissance les principales interrogations à la suite de cette réunion, car, comme l’a souligné un habitant, ce type de présentation n’a d’intérêt que si un échange est possible sur le projet, avec d’éventuelles modifications à la clé.

 

La principale interrogation est celle du nombre de parkings (106)  par rapport au nombre de logement (140). Compte tenu de la localisation de cet immeuble, éloigné du centre ville et du RER, nous nous posons la question de la vie pratique des habitants qui n’auraient pas de parking. Comment par exemple faire ses courses facilement ?

 

La réponse apportée : « que le projet respectait le PLU (1 parking pour 100 m² SHON) qui lui-même s’appuie sur le Grenelle de l’environnement » nous interpelle et nous sommes demandeurs des indications sur le Grenelle à ce sujet car nos recherches ont été infructueuses.

 

Nous constatons par ailleurs que pour les immeubles locatifs aidés par l’Etat, le PLU indique que ces normes ne sont pas applicables aux logements visés à l’article L.123-1-3° du Code de l’Urbanisme (logements locatifs financés avec un prêt aidé par l’Etat) pour lesquels il ne peut être exigé la réalisation de plus d’une aire de stationnement par logement. Cela semble presque contradictoire avec la règle de 1 parking pour 100 m² de SHON car la rédaction suggère plus de restriction pour les logements aidés par l’Etat alors qu’avec 1 parking pour 100 m² de SHON, on est à 0,757  de parking par logement.  En centre ville, à la ZAC Desmoulins, avant le PLU, chaque logement nous semble avoir obtenu  au moins un parking. Pourquoi le Grenelle de l’environnement poserait des conditions de restriction aussi forte  pour la promotion privée ?

Nous comprenons qu’il y a des conséquences financières à un plus grand nombre de parkings mais prévoir un nombre de parkings inférieur au nombre de logements à cet endroit, cela se discute vraiment. Quelque part, c’est incompréhensible.

 

Il nous semble que pour une copropriété, il est préférable que les parkings soient nominatifs et que, c’est dans ces conditions, les règles sont de prévoir un parking par appartement et même deux places pour les appartements de 4 pièces et plus. Cette règle est rappelée dans tous les Plans Locaux  de Déplacement, notamment dans celui de la CAVB mais aussi par exemple dans celui de Montreuil.

 

Le PLU de Cachan, tel qu’il est rédigé actuellement, impose donc, à toutes les nouvelles constructions collectives, de ne pas attribuer de parkings nominativement car sinon le PLD n’est pas respecté. Pour les promoteurs, nous doutons que l’interdiction d’attribuer des places nominatives de parking et de ne prévoir des places qu’en parking collectif soit une bonne nouvelle. Pour les nouveaux habitants de cette copropriété,  et des suivantes à venir, nous doutons que cela soit ressenti positivement.

 

Pouvons-nous suggérer de revoir la rédaction du PLU sur ce point en le rendant cohérent avec le PLD de la CAVB ?

 

Dans le même ordre d’idée, celui de la vie quotidienne, il a été aussi demandé si les logements étaient équipés de placards car la mode est à la livraison de logements sans rangement dans la promotion immobilière  privée, avec des caves de plus en plus rares ; c’est un aspect très négatif pour la vie quotidienne. Il nous a été répondu que Cogedim avait augmenté le nombre de rangements par rapport aux précédents projets.

 

Nous regarderons donc le plan des appartements de cette opération mis en vente pour voir comment ils sont conçus. Il nous semble qu’il serait judicieux d’imposer un certain volume de rangements

 

Pour le reste, il y a  eu des discussions sur les jardins, des critiques sur les vues des immeubles qui étaient proposées à partir des jardins des maisons existantes, mais ce projet immobilier aux normes BBC semble intéressant, soigné, de bonne facture.

 

Nous sommes persuadés que les réactions et les commentaires, entendus lors de ce comité de quartier, peuvent apporter un plus pour Cachan et ses habitants car ce sont des remarques de bon sens qui faciliteraient la vie quotidienne des cachanais.

 

Nous vous remercions de nous tenir au courant de la suite de ce dossier.

 

Nous vous prions de croire, Monsieur le député maire de Cachan, à nos sentiments les meilleurs.

   

L’équipe d’animation

 

Bernadette Cazin

Yves Ballanger

Gérard Bernier

Jean-Michel Pescheux

Partager cet article

Repost 0
Published by CdQ-Coteau - dans Communication
commenter cet article

commentaires

Equipe d'animation du comité de quartier 05/04/2012 13:52

Merci de votre avis. Nous transmettons. Cdt / l'équipe d'animation

tysman sylvie 05/04/2012 13:06

Nous sommes très inquiets de l'entrée et sorties du parking de l'immeuble prévu de la Cogedim au 12 et 64 de la rue Etienne Dolet. Cette rue est étroite , il serait judiceiux de prévoir l'entrée du
côté du parking déjà existant.Cela va occasionner un nombre important de circulation, les trottoirs sont très étroits et desservent les écoles.
Nous sommes installés depuis plus de 30ans au 31 rue etienne dolet et la construction de cet immeuble vu l'étroitesse de la rue nous pénalise grandement car aucun recul n'est prévu pour agrandir
les trottoirs. Merci Mr le Maire , les habitants n'auront qu'à tendre le bras pour être chez nous, nous n'aurons qu'un batiment de béton de nos fenêtres...
Stys