Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 16:26
Compte rendu interne de la réunion avec la SGP du 4 avril 2016

La Société du Grand Paris invitée du comité de quartier du Coteau

Une soixantaine d’habitants se sont déplacés à l’école du Coteau, intéressés par les travaux du futur Grand Paris.

Trois représentants de la SGP
- Jack Royer, responsable pour la gare de Arcueil-Cachan et 3 autres de la ligne 15
- Maryse Rozier, responsable des travaux sur la gare d’IGR Villejuif
- Christian Garcia , directeur des relations territoriales de la Société du Grand Paris et en charge de la ligne 15 Sud

Le Coteau étant géographiquement plus proche de l’IGR, les interventions ont été centrées sur les travaux de la future gare IGR, avec leur impact sur notre quartier : creusement des tunnels des lignes 14 et 15, l’évacuation des déblais, l’installation d’un ouvrage de sécurité sur le jardin panoramique…

Compte rendu interne de la réunion avec la SGP du 4 avril 2016

Tracé de la ligne 15 sous l’autoroute A6

D’une façon générale, pour le Grand Paris, les travaux débuteront par ceux de la gare suivis du creusement des tunnels (pour nous, cela sera la ligne 15 puis de la 14) et enfin la construction des ouvrages de sécurité.

FORAGE DU PUITS DE LA GARE IGR ET PERCEMENT DES TUNNELS
La quantité de déblais sera importante sur le site de la future gare (trou de70 m de diamètre et de 50 m de profondeur) ; 250 500 m3. Mais, la quantité la plus importante de déblais viendra de la ligne 14 avec environ 540 000 m3 plus 50 000 m3 pour le puit lui-même (information récupérée sur Internet après la réunion).

Les camions viendront chercher les déblais à un même endroit (coté parc des hautes Bruyères, avant le passage sous autoroute, actuellement désaffecté). Les camions repartiront en prenant la rue Gabriel Péri, vers Paris et entreront sur l’autoroute via une voie de service qui sera réouverte uniquement pour les camions (avant l’entrée actuelle). Direction A6, puis A86 jusqu’à Bonneuil. Les camions vides arriveront par Villejuif, via la Voie de la redoute ; il est possible que certains arriveront vides par la rue Gabriel Péri.

Post réunion, nous avons trouvé ce document de la SGP assez clair sur les travaux à venir ; regarder notamment les pages 41, 42 et surtout 64 à 66:
http://www.enquetepubliqueligne14sud.fr/assets/files/piece-g/piece-G41-etude-d-impact-Annexe%20_Schema-Directeur-d-Evacuation-des-D%C3%A9blais.pdf

  • Beaucoup d’inquiétude de la part des riverains sur les nuisances générées : fréquence de rotation des camions, embouteillages sur une voie déjà saturée, vibrations générées par les travaux (un habitant rapporte que lorsque l’IGR était en construction, le coteau tremblait !). Il a été évoqué la stabilité du Coteau sollicité par de nombreux camions sur une longue période (glissement de la colline), la dérivation des eaux de la Vanne passant par la rue des Vignes (le tunnel sera à ce niveau à 20 m de profondeur) …
  • Les réponses n’ont pas été précises quant à la fréquence des camions. Il y aurait au moins 8 mois d’évacuation des déblais à raison de 10 camions par heure. En fait, l’examen des documents sur Internet montre que la fréquence des camions sera bien plus importante.
  • Une proposition d’habitants pour réduire les nuisances dues aux camions le long de la rue Gabriel Péri : appliquer la technique utilisée sur La Hay-les roses pour évacuer les déblais de la Ligne 14 avec un tapis roulant dirigeant les déblais de la sortie du tunnel jusqu’à l’entrée de l’autoroute. Autre proposition, profiter de la réhabilitation de la rue Gabriel Péri après les travaux en bâtissant un mur antibruit qui fait défaut depuis de nombreuses années.
  • La SGP réfléchit à la possibilité de mur anti-bruit.

CONSTRUCTION DE L’OUVRAGE DE SECURITE
La loi oblige la construction d’ouvrage de sécurité tous les 800 m maximum. Un ouvrage est prévu derrière l’hôtel de ville et le second sur le bas de la parcelle du jardin panoramique (angle rue de la Concorde et Solidarité). En cas de sinistre, les voyageurs seraient évacués par les puits qui serviront de désenfumage et de ventilation.
Concernant celui du Coteau (voir dessin), il serait de 50 mètres de profondeur avec 18 paliers pour l’escalier et doté d’un ascenseur.
Du niveau 0 à -2 se trouveraient les locaux techniques et les ventilateurs (avec silencieux).
Les travaux de Génie civil dureront entre 16 et 18 mois.

Compte rendu interne de la réunion avec la SGP du 4 avril 2016
  • Des questions sur les inquiétudes des riverains quant aux travaux et ensuite le bruit généré par les ventilateurs. Selon la SGP, le bruit serait couvert par celui de l’autoroute… ! Est-ce un argument recevable ?
  • La SGP suggère que le comité de quartier soit associé à la ville lors de la réhabilitation de cette zone.

QUAND LA LIGNE 15 SERA EN FONCTIONNEMENT
Les engagements de la SGP :
- Réduire à la source les vibrations émises par le métro par la pose de voie anti-vibratile (semelle sous le rail) le long des 33 kilomètres de voies.
- Poursuivre des sondages géotechniques et les investigations des anciennes carrières.
- Etude de vulnérabilité des bâtis situés dans la zone d’influence du tunnel
- Adapter la méthode de réalisation avec le comblement de carrières et le traitement des terrains si nécessaires
Associer de l’Inspection Générale des Carrières
-Ausculter en temps réel des zones sensibles en phase de travaux (dans la vallée de la Bièvre)

  • Des habitants (association ARLIC’15) se plaignent que le seuil de perception du bruit à respecter qui a été doublé au gré des publications (celles SGP et l’enquête publique). Quel seuil prendre en compte ?

Compte rendu décisionnel

Il a été prévu lors de cette réunion que :
- d’ici la fin 2016, un autre rendez-vous ce type aura lieu entre les habitants du Coteau et la SGP. Une liste de questions précises leur serait adressée avant permettant des réponses précises de la part de la SGP

- d’organiser une visite du chantier de la ligne 14 dans le nord de Paris pour quelques représentants du quartier

- de participer, si la municipalité était d’accord au comité de suivi de la gare IGR

- de permettre à l’association ARLIC’15 de participer aux comités de suivi de la gare Arcueil-Cachan et de la gare IGR-Villejuif

- d’avoir un groupe de réflexion sur l’aménagement de la rue Gabriel Péri en association avec la SGP, le département et la ville de Cachan.

- d’associer des représentants du quartier à l’aménagement de la zone impactée par l’ouvrage de sécurité sur le jardin panoramique.

-/-
NB.

Nous publierons dans le blog du comité de quartier du Coteau prochainement des données sur la quantité de déblais sortis rue Gabriel Péri et notre estimation des camions roulant rue Gabriel Péri chargés des déblais.

-/-

Le matin de la réunion, en gare de Cachan, un « café-info » était organisé par la RATP et la SGP afin d’informer sur l’avancement des travaux. Une lettre d’info (N°2) a été distribuée.

L’agent de proximité de la gare d’Arcueil-Cachan et de la future gare IGR était présent à la réunion du Coteau. Ses missions concernent entre autres :
- d’informer riverains, usagers, commerçants, acteurs des chantiers de l’avancée des travaux,
- d’assurer la remontée d’information vers la SGP
- d’apporter des réponses aux questions posées et orienter vers le bon interlocuteur

Son contact : Lala Plez : 0646903014 et travaux@societedugrandparis.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Comité de Quartier du Coteau de Cachan - dans Compte-rendus des réunions
commenter cet article

commentaires